Pour choisir vos chaussures, déterminez la fréquence de vos sorties

Nos paires de chaussures définissent notre stature et nos marches. Pour choisir les vôtres, déterminez en premier lieu la fréquence de vos sorties. Cela suppose un réel investissement dans la théorie que dans la pratique. Le nombre de sorties effectuées contribue particulièrement au choix de vos baskets. Comment ça marche ?

Chaussure  de course : selon vos priorités

Tout chemin mène à Rome. Disons que ce n’est pas le cas pour les paires de running. Ici, on parle de chaussures baskets pour courir. Les caractéristiques d’une paire de basket destiné à la course sont optimales. Le choix de ses paires est souvent lié à la vitesse du coureur, la fréquence de ses sorties, l’amortissement des coups,… Ce choix est mis à l’épreuve sur le terrain : sur un tapis de course ou durant les randonnées, ou les différents parcours. Comment ça marche ? En définissant les besoins du coureur, il est prioritaire de cadrer l’essence de la course. Les baskets pour courir sont spécifiés pour le dynamisme : un modèle compact et permet l’apprivoisement au sol. Aussi, ces chaussures doivent se marier à la morphologie du meneur : l’endurance, la vitesse, la légèreté et le confort. Une chaussure  de course déambule selon vos priorités et vos mouvements. Pour maintenir son corps par rapport au sol, permettre une stabilité notamment au niveau des chevilles et des autres articulations, on s’accroche au niveau des baskets. L’amortissement des coups est également nécessaire : il faut une paire à résistance aux chocs incontournables. Enfin, chez les coureurs on sollicite les modèles sans couture permettant aux pieds de respirer en toute sérénité durant la course.

Chaussure  de course : en fonction de votre pied

Les critères de confort et de sécurité résident à vos pieds. Avant de vous lancer dans les achats d’une nouvelle paire, vérifiez vos anciennes paires : quels sont vos points d’appuis, quelle amélioration faut-il apporter ? À quelle fréquence allez-vous sortir ? Déterminez également la surface ou le terrain appliqué. Ces questions ne peuvent- être répondues que par vos priorités. Sachez également que les marques et la concurrence ne cessent de surprendre mais la vraie question est : « est-ce que vous êtes à l’aise tenant compte de la situation qui vous attend ? ». Optez pour le confort et la pratique. Il est toujours conseillé en termes de pointure de dépasser une par rapport à la normale. Ceci dans l’optique de vous éviter la foulure, ou écorchure de pieds durant la course. Autrement, vos paires de baskets sont supposées être légères, commodes et doivent booster vos performances. En connaissance de cause, les chaussures de running sont interdépendantes de la distance parcourue. On fait appel à une réelle alternance de chaussures pour éviter qu’elles s’abîment facilement, mais aussi pour qu’elles puissent, en même temps, garder le rythme et prendre du repos. De façon à mettre en sécurité vos pieds, il est recommandé de vous armer des baskets sans couture et adaptés à vos pieds.

Chaussure  de course : les types de foulées existants

Il s’agit des points d’appuis. Pour pouvoir les connaitre, référez-vous sur vos précédentes semelles que ce soit de course ou de marche. Les trois types de foulées existants : la foulée universelle, l’appui du pied est concentré à l’avant-centre de la chaussure. La foulée supinatrice indiquant l’appui à l’extérieur avant du pied et enfin la foulée pronatrice recommandant l’usure vers l’extérieur à l’avant du pied.

Ces types de foulées permettent au coureur de garder sa teneur durant la course. Il l’invite également à surpasser ses limites en améliorant les performances acquises. Il faut noter qu’une paire de basket de course doit régulièrement être remplacés au-delà de milles kilomètres… pour la sécurité et le confort de son propriétaire.

Quand et pourquoi renouveler régulièrement ses chaussures de running ?
Pour choisir vos chaussures, déterminez l’intensité de vos sorties